La mobilité aujourd'hui

Les pays développés se caractérisent en général par des revenus élevés, des niveaux d'urbanisation élevés, une forte mobilité et des populations vieillissantes et stables. Ces pays se caractérisent également par des taux très élevés de possession et d'utilisation d'automobiles et autres véhicules légers. De fait, à de très rares exceptions près (Tokyo figurant parmi les plus notables), les grandes villes des pays développés dépendent de l'automobile de manière excessive pour assurer une mobilité personnelle motorisée.

Cette forte automobilité a permis une diminution de la densité démographique de la plupart des zones urbaines, ce qui a sapé la compétitivité des transports de masse traditionnels, en renforçant l'usage de la voiture privée, et en désavantageant ceux qui, pour une raison ou pour une autre, n'ont pas accès à la voiture. La dépendance vis-à-vis de l'automobile a signifié que les émissions de ces véhicules, ainsi que des camions livrant des marchandises vers ces mêmes zones urbaines, sont responsables d'une bonne partie de la pollution de l'air qui empoisonne bien des villes du monde développé. Les émissions de dioxyde de carbone provenant des véhicules à moteur des pays développés représentent actuellement la majorité des émissions de gaz à effet de serre liées aux transports, bien que cela soit en train de changer, étant donné la croissance rapide de la motorisation dans les pays en développement. Ce grand nombre de véhicules, qui encombre les routes, est responsable de nombreux décès et blessures, non seulement de leurs occupants, mais aussi de piétons et autres.

Pour plus d'infos

Comprendre la mobilité d'aujourd'hui avec ce site et le transport durable avec ce site

Sur un thème connexe, découvrir également ce site très complet : solidarite.fr